Introduction

 

    Le domaine des transports de marchandises mais surtout de personnes est étroitement lié à celui de l'automobile et inversement. Les grands constructeurs automobiles d'aujourd'hui annoncent leurs projets et leur vision de l'automobile de demain. L'aspect écologique, "propre" y est très largement développé en mettant en avant l'énergie électrique, l'hydrogène ou encore les biocarburants... Mais tout cela est-il vrai ? Ces grands discours et le marketing ne cachent-ils pas certains points, qui font toute la véracité ou non de l'ecologie dans les transports. Mais en est-il de même pour les bus (et autocars) ? Nous développerons les différentes énergies propres pour ce type de véhicule en y ajoutant, s'il y en a, des réserves. 

 

Exemple de bus électrique Chinois

 

 

   Les chiffres

 

     En France, le domaine du transport routier consomme à lui seul quasiment 80% de l'energie totale du secteur des transports ce qui le rend très dépendant du pétrole et donc extrêmement fragile. De plus, d'après une étude commanditée par l'Etat Francais, la part des entreprises de transports routier régulier de voyageurs est de 18% des entreprises de transport. Celles- ci ont en moyenne un parc de 9 véhicules. Ainsi les bus (et autocars) ont une place loin d'être négligeable dans le domaine des transports. Enfin, dans le cadre de notre TPE, la statistique la plus intéressante de ce moyen de transport est sa part d'émission de gaz polluant : près de 4% au niveau mondial ! 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site